Accueil > Menu > Communauté de communes du canton de Vatan > Vœux 2016

Vœux 2016

Voeux 2016 à venir

Les voeux de l'année 2016 de la CCCV ont eu lieu le 29 janvier 2016 à la salle des fêtes de Liniez. Parmi les invités de cette cérémonie, Nadine Bellurot, conseillère départementale ; Jean-François Mayet et Louis Pinton, sénateurs, ainsi que Pascale Silbermann, sous-préfète. Voici quelques mots du Président:

"Permettez-moi d'introduire ces vœux par une pensée envers toutes les victimes des attentats et leurs familles,  parce qu’en ayant payé un très lourd tribu à la folie, à la barbarie de certains hommes, cela nous rappelle combien la violence jalonne l’histoire de l’humanité et revient sans cesse en boomerang. Au milieu du fracas on y trouve pour tant le meilleur, des actes d'héroïsme, beaucoup de compassion et d'empathie, ce qui permet de garder l'espérance qui nous portera à œuvrer pour des jours meilleurs. Cette 2015 aura été une année de réflexions et d'impulsions déclinées au travers de trois orientations majeures, que sont le développement économique, l'aménagement du territoire et l'optimisation des charges, qu'elles soient salariales, d'énergie ou d’anticipation par la gestion des risques ou par de la veille réglementaire. La stratégie globale se veut tournée vers toujours plus d'attractivité du territoire et dans un fonctionnement transparent qui favorise une gouvernance collective. Ainsi, une quarantaine de réunions que ce soit de commissions, des Vice-Présidents, de bureau, de conseils communautaires, se sont déroulées au cours de l’année avec un maximum d'informations visant a éclairer pour délibérer. L’idée principale est que quelque soit la collectivité, elle est au service de ses administrés, dans la recherche du bien commun et le respect du champ de ses compétences. C'est dans ce contexte, que nous avons recruté un consultant afin de nous aider à formaliser notre projet de territoire, l'objectif étant de partager le plus largement possible entre élus, acteurs économiques et administrés sur la vision que l'on a de son espace et définir les actions souhaitables par un consensus partagé. Déjà, vous pouvez participer au questionnaire qui est en ligne sur le site de notre com com. viendront, ensuite des réunions avec les entreprises et des cafés débat avec des administrés. En quelque sorte, faire un exercice de démocratie participative par le principe de la boite à idées, parce qu’on est toujours plus intelligent a plusieurs. C'est aussi pour cela que nous avons recruté un cabinet d'audit financier car pour nous éclairer sur la faisabilité financière de nos projets. Afin d’instiller une dynamique économique, pour valoriser notre proximité autoroutière illustrée par l’arrivée des transports CHABRILLAC, une maitrise d’œuvre a mis en forme l’aménagement de la zone d’activités des noyers. Toutefois la découverte de vestiges archéologiques, lors des fouilles préventives, va malheureusement retarder les travaux de quelques mois. Une offre de rachat du garage du centre a été déposé auprès de monsieur le juge commissaire afin de résorber une friche industrielle et d’y favoriser le redémarrage d’une activité de garage. La piscine sera rénovée, le projet répond à trois problématiques, la mise en accessibilité, l’économie d'énergie et la sécurité dans le travail des agents. Avec le concours financier de la commune de Vatan, la pataugeoire va être  réaménagée avec des jeux d’eau pour jeunes enfants. Les élus ont souhaités décliner ensemble l’aménagement du territoire en réalisant un document d'urbanisme commun, appelé PLUI. Cet outil servira la vision collective du projet de territoire. Notre volonté est de construire un projet global, stratégique et prospectif, en reliant l'économie, l'emploi, l'environnement et le bien-être social. Toutes ces réflexions et ces actions ont étés voulues, même si nous étions conscient que notre nombre d’habitants ne permettrais pas de conserver notre communauté dans sa dimension actuelle. Au mois d’aout 2015, la loi NOTRE, a été promulguée, elle ramène le seuil minimal des intercos indriennes a 5005 habitants. Après 22 ans d'histoire commune, des liens forts se sont créés, une identité s’est  tissée, autant de raisons à alimenter notre propension naturelle à résister au changement. Pourtant, cette réforme étant voulue par l’état, implique de s’organiser pour recevoir ces nouvelles compétences. Il faut donc accepter ce changement, le positiver, pour être prêt a répondre aux nouveaux défis. Se mettre en mouvement, en dynamique positive, afin de nous rendre plus fort pour intégrer un nouveau périmètre dans les meilleures conditions possibles. Notre choix a été d'être force de proposition  en soumettant à monsieur le préfet, l'idée de regrouperla CCCB, la commune de Reuilly etla CCCV, pour former nouvel espace de 12500 habitants. Malheureusement Cette proposition n'a été retenue que partiellement, Mr le Préfet ayant proposé un périmètre uniquement constitué dela CCBet le CCCV. Pour expliquer les enjeux, le planning de cette réforme, nous avons organisé une réunion territoriale avec l’ensemble des élus municipaux et les agents car cette loi bouleversera l’organisation de nos espaces. En tout état de cause, il faudrait être prêt pour le 01.01.2017, ce qui implique de mettre a profit le temps qu'il nous reste pour être au rendez vous le jour « J ». Le choix exprimé, lors du premier séminaire du projet de territoire, était de constituer un espace rural, en conservant le niveau de services actuel. Quelque soit l'issue finale, au moins, peut-on espérer que l'on reconnaisse la sincérité et la constance du propos communautaire. 2016 verra la concrétisation de bon nombre de ces projets désirés, plus un qui l’était un peu moins. Le sort a voulu que notre périscolaire parte en fumée pendant les vacances de Noel. Nous travaillons avec insistance auprès de notre assureur, pour offrir un relogement temporaire dans les plus brefs délais, j'ai le plaisir de vous informer que le relogement sera opérationnel pour le début des vacances de février. Je tiens à remercier les parents et les agents pour leur compréhension face aux désagréments que cet incendie a pu créer, sans oublier les donateurs qui ont permis aux enfants de reprendre leurs activités avec du matériel familier. 2015 a été dense, 2016 le sera encore plus. Je veux ici remercier les agents et l’équipe communautaire, pour leur implication, leur engagement et l’état d’esprit. Cet état d'esprit est indispensable pour la réussite des projets actuels et futurs.

Persévérons et nous récolterons bientôt le fruit de notre travail.

A l'heure où bon nombre de territoire, notamment ruraux, se font envahir par un sentiment d'abandon toujours grandissant. Nous revendiquons toute la considération que nous méritons pour ensemble œuvrer à une ruralité libre, une ruralité forte ce qui permettra une ruralité vivante."